Un Master reconnu par les milieux professionnels et valorisé par les diplômés

Le titre de Master en Ingénierie et Action Sociales est un diplôme :

o agréé par la Fédération Wallonie Bruxelles de niveau 7 Master 120 Crédits

o classé dans le domaine « Sciences politiques et sociales » dans le décret de l’enseignement supérieur du 7/11/13

Quelques indicateurs de la reconnaissance du titre dans les milieux professionnels

  • La réussite du MIAS donne accès au niveau A1 de toute la fonction publique puisqu’il s’agit d’un diplôme assimilé à un diplôme universitaire de niveau 7.
  •  Pour l’AViQ: les diplômés du MIAS sont exemptés des formations prévues pour exercer des fonctions de cadre (directeur, chef éducateur…) – circulaire 3 octobre 2012
  • Dans l’Aide à la Jeunesse : les diplômés du MIAS ont explicitement accès aux fonctions de direction (générale) et de direction pédagogique – annexe 3 de l’arrêté du 15 mars 1999 modifié le 29 août 2013
  • Dans les HE de la catégorie sociale, le titre du MIAS est reconnu comme titre requis pour enseigner tous les cours classés en Sciences sociales.
  •  Le MIAS est reconnu comme formation donnant accès au Congé-éducation payé pour les travailleurs de la Commission paritaire 319.02 et par extension pour les secteurs proches en Région Wallonne et en Région Bruxelloise…

Les milieux professionnels confient des travaux de consultance ou de recherche à des groupes d’étudiants supervisés

Depuis 2008, chaque année, une dizaine de commandes et de multiples recherches exploratoires ou travaux de mémoires dont les résultats sont exploités par des Ministères, des fédérations du non-marchand, des plateformes, des observatoires, des mutuelles, des CPAS, des institutions d’accueil, d’hébergement, des organismes du milieu ouvert, des ONG, des mouvements d’éducation permanente, des CRI, des organismes de formation, d’insertion socio-professionnelle, d’économie sociale, des hôpitaux, des administrations communales, des médias,…

Nos anciens témoignent :

« L’intérêt du diplôme est d’avoir aussi l’aspect gestionnaire de projets et recherche en travail social. J’ai été engagé car cette fonction dans le secteur de la prévention jeunesse réclamait ces 2 compétences en plus de la gestion d’une institution. » « Grâce aux aptitudes et compétences acquises durant le Master, j’ai pu obtenir un poste à responsabilité au sein du CRI dans lequel j’étais déjà en fonction. J’exerce un job varié au sein duquel je dois relever des défis quotidiens pour différents projets. » « Le MIAS m’a permis de négocier mon salaire et d’occuper un poste où la capacité d’analyse est indispensable ainsi que celle de savoir prendre position et des décisions. »

« J’ai eu l’opportunité de postuler pour un poste de Directeur à la Maison de l’Emploi. Etant donné que c’était un poste qui nécessitait un Master, le MIAS m’a permis d’y prétendre via l’aspect diplômant mais également via les compétences acquises tout au long du cursus. »

« Je n’ai pas eu à faire valoir le MIAS dans la mesure où j’ai été promue durant mes études de master dans une structure de FEDASIL. Le MIAS offre indéniablement les outils, l’ouverture d’esprit, les grilles de lecture et une base de réflexion indéniablement pertinente pour assurer une fonction à responsabilité ou de gestion de projets.»

« Actuellement, je me forge une expérience dans le secteur de la petite enfance. Je ne fais déjà plus le travail social de la même manière ; je me sens plus à même d’évaluer les résultats des actions menées et de contribuer à les améliorer. Pour la suite, mon master me permettra certainement d’accéder à d’autres postes au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles»